Carnet

Vue 249 fois
13 février 2024
Dominique POIROUX

Nominations - Dominique POIROUX nommé président de la Fondation Mines-Télécom

Le Conseil d’Administration de la Fondation Mines-Télécom a élu le 4 octobre 2023 à l’unanimité Dominique Poiroux à la présidence de la Fondation. Il succède à Claude Imauven, président de la Fondation Mines-Télécom depuis 2020. Dominique Poiroux travaillera en étroite collaboration avec le Conseil d’Administration et le bureau de la Fondation renouvelé à cette occasion.*

 

Dominique Poiroux est diplômé de l'École Polytechnique et Ingénieur du corps des Mines. La première partie de sa carrière se déroule au sein de l’administration publique, en région, puis au Ministère du Budget. Ancien conseiller technique au cabinet d'Alain Madelin, puis dans celui de Jean Arthuis au ministère de l'économie et des finances, Dominique Poiroux a également dirigé le cabinet de François d’Aubert (secrétaire d'Etat à la recherche) et a été directeur adjoint de celui de François Bayrou, au ministère de l'éducation. 

En 1997, il rejoint le secteur privé en intégrant le groupe Danone au sein duquel il occupera de nombreux postes en France et à l’étranger. Il y dirige d’abord la Recherche et Développement mondiale (1999-2002), puis la Business unit biscuits en Chine (2002-2006). De 2007 à 2019, il se consacre à la Division nutrition médicale de Danone, d’abord comme président des pays émergents, puis de l’Europe et enfin président de la division mondiale. Il mène ensuite la fusion de ce business avec la nutrition infantile de Danone en tant que senior vice-président « medical, research and innovation » de Danone Specialized Nutrition jusqu’en juin 2021.

En juillet 2021, Dominique Poiroux crée Healthynvest, qu’il préside, afin de conseiller des fonds d’investissements dans leurs stratégies d’acquisition. Il est notamment Venture Partner chez Eurazeo Kurma AgriFoodTech, et Strategic Partner chez ArchiMed. Il est administrateur de société certifié IFA-Sciences Po (2022). Dominique Poiroux est actuellement président du Conseil d’Ecole de Mines Saint-Etienne. Il a également été président du Conseil d’Ecole d’IMT Mines Albi de 2012 à 2021. 

Sa double culture, héritage de son parcours dans la haute fonction publique d’Etat et d’industriel, mais aussi sa forte expertise en santé seront mises à profit dans ses nouvelles missions à la tête de la Fondation Mines-Télécom : « Je contribue à la raison d’être de l’Institut Mines-Télécom depuis plus de 10 ans, et je suis fier de pouvoir la servir dans ce rôle de président de la Fondation. C’est aussi un honneur pour moi de succéder à Claude Imauven. Mon objectif est de soutenir la trajectoire de croissance et d’excellence de chaque école de l’Institut Mines-Télécom, en mobilisant les alumni et les entreprises mécènes afin de générer des ressources financières supplémentaires ; et je veillerai à leur investissement au profit de la diversité et de l’excellence des ingénieurs et managers que nous formons, mais aussi de l’impact dans nos territoires des recherches et des innovations que nous produisons, notamment au bénéfice de la réindustrialisation de la France. Je suis aussi attaché à notre rôle moteur dans les grandes transitions- numérique, industrielle, climatique, démographique, et à notre rayonnement international. Je souhaite fonctionner avec toutes les parties prenantes de l’Institut Mines-Télécom de la façon la plus collaborative possible, en cherchant à maximiser notre impact, avec ambition. » 

L’Institut Mines-Télécom, premier groupe public de Grandes Ecoles d’ingénieurs et de management a vu, grâce à sa Fondation, ses ressources issues du mécénat augmenter de manière significative avec plus de 65 millions levés depuis 2015.  La raison d’être de l’Institut Mines-Télécom exprime aujourd’hui l’engagement de son collectif au service de la société : « Ensemble pour imaginer et construire un avenir durable et former ses acteurs ». Pour atteindre ces objectifs collectifs, l’engagement des alumni et la coopération avec des entreprises partenaires sont fondamentales.

En lien avec la nouvelle stratégie d’ensemble 2023/2027 de l’Institut Mines-Télécom, la Fondation Mines-Télécom est pleinement engagée pour accroitre l’attractivité du groupe pour ses parties prenantes internes et externes au cœur de tous les territoires de l’hexagone. Elle réunit aujourd’hui 280 entreprises mécènes et 4 000 donatrices et donateurs particuliers. 

*Composition du Conseil d’Administration au 4 octobre 2023

Source : CP Fondation Mines-Télécom



Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.