Actualités

Devenez Ingénieur de l'Industrie et des Mines !

16 janvier 2024 Carrière
Vue 200 fois

Il y a quelques années, Arnaud Celard (FI1558, 2010), adjoint chef de l'unité interdépartementale Jura et Saône et Loire, chef du pôle « Déchets »  et inspecteur des installations classées, est devenu Ingénieur de l'Industrie et des Mines grâce au concours IIM. Découvrez son témoignage sur cette opportunité : 

Le concours IIM : quoi, comment ?

Le concours IIM est un concours de la fonction publique permettant d’intégrer le corps des Ingénieurs de l’Industrie et des Mines, corps d’ingénieurs généralistes appelés à remplir des missions d’importance pour différents ministères.


Ce concours permet d'accéder à des fonctions variées offrant un large panel de métiers au sein des administrations centrales dans les Ministère de l’Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, Ministères Écologie Énergie Territoires et de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ou en région dans le réseau des services déconcentrés (#DREETS, #DREAL).

Cette année 2024 est exceptionnelle avec un recrutement de plus de 100 agents.

Le recrutement 2024 est lancé par l'ouverture, du 27 février au 28 mars 2024, des inscriptions au concours externe sur titre : https://lnkd.in/gCMTJFrx

Tous les liens et informations sont sur le site du SNIIM : https://lnkd.in/e25dXPac

 

Un IIM, c’est quoi ?

Acteurs incontournables de l'industrie et de l'économie au sein de l'Etat, les Ingénieurs de l'Industrie et des Mines, en poste dans les administrations ou dans le secteur privé, contribuent au développement des entreprises, à leur sûreté et à leur sécurité, à leur insertion dans l'environnement, à leur transformation numérique et aux actions de communication vis-à-vis des populations.

Avec plus de 1800 agents, les Ingénieurs de l'Industrie et des Mines constituent un corps de catégorie A/A+ à vocation interministérielle affecté à la filière « économie – industrie » au sein de la fonction publique d’État. Structuré autour des risques et de l'innovation, le Corps intervient au contact des entreprises.

 

Mon quotidien en DREAL: 

Je suis adjoint au chef de l’unité interdépartementale de la DREAL Bourgogne-Franche-Comté pour les départements de Saône-et-Loire et du Jura. Je suis également chef du pôle « Déchets » au sein de cette UiD, et inspecteur des installations classées : 

  • En tant qu’adjoint au chef de l’unité interdépartementale, je participe aux coté du chef d’UiD à l’ensemble de ses missions (contact avec les préfets, avec la direction régionale, les entreprises, encadrement de l’ensemble des équipes, …)
  • En tant que chef du pôle « Déchets », j’encadre une équipe de 4 inspecteurs des installations classées, et pilote leur action d’inspection et d’instruction.
  • En tant qu’inspecteur des installations classées, je vérifie la conformité des installations dont j’ai la surveillance, et j’instruis les demandes d’autorisation et de modification de ces installations.

 

Ce que m’a apporté le corps des IIM : 

Rejoindre le corps a été le point de départ de toute ma carrière. Aujourd’hui, je suis chef de service d’inspection, hier j’étais inspecteur, encore avant je faisais de l’aide aux entreprises. Demain, je pourrais être au ministère, ou à l’autorité de sûreté nucléaire … ou revenir à l’EMA ! C’est une opportunité d’accès à une carrière diversifiée, passionnante, importante pour la collectivité, avec d’excellentes conditions de travail et de rémunération.

 

Quelques mots en plus :

  • Pensez à l’utilité sociale de votre métier. Que ce soit dans l’aide aux entreprises, le contrôle des installations, ou toute autre mission que vous offrira le corps, être IIM donne accès à des métiers riches et variés, stimulants, et surtout utiles à la collectivité.
  • Changer de métier, se réorienter, c’est souvent prendre un risque de changement de condition de travail et de rémunération. En étant IIM, vous pouvez rester généraliste, changer de métier tous les 5 ans, changer de région, et garder vos conditions de travail, votre ancienneté …
  • Rejoindre les IIM vous tente ? Félicitations ! Mais attention. Préparez (vraiment) bien le concours. Il ressemble à un « simple » recrutement avec une lettre et un entretien ? Mais il sera sévèrement disputé. Chaque année, le corps des IIM attire de nombreux profils, très compétents, avec parfois de fortes expériences à valoriser, et la lutte est rude. Mais bien préparé, il est accessible à tous. Moi même, j’ai réussi à rentrer dans le corps des IIM en étant fraîchement diplômé, avec l’aide d’anciens de l’EMA qui m’ont aidé à préparer le concours, en me transmettant leurs annales et en me faisant passer des entretiens blancs.
  • N’hésitez pas à contacter les anciens de l’EMA qui sont dans le corps, ils sont nombreux, et toujours disposés à vous parler de leur métier, du concours, etc

 

Arnaud Celard (FI 158, 2010) 




J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.