Actualité

Vue 368 fois
13 septembre 2018

Stratégie de recherche "Lille Douai 2030"

Vingt mois après la fusion entre Telecom Lille et Mines Douai, IMT Lille-Douai dévoile sa nouvelle stratégie de recherche. L’expert en sciences de l’environnement, Jean-Christophe Baudez, nouveau Directeur de la Recherche et de l’Innovation, rejoint l’école pour l’accompagner dans son projet « Lille Douai 2030 ».

La stratégie présentée par le nouveau directeur de la recherche d’IMT Lille Douai, Jean-Christophe Baudez, au travers d’un programme intitulé « Lille Douai 2030 » doit faire émerger clairement l’identité scientifique de l’école – née en janvier 2017 de la fusion de Mines Douai et Telecom Lille – adossée sur l’expertise et les domaines d’excellence de l’école et de ses différents départements. La nouvelle organisation permettra l’émergence de projets de recherche partenariale pluridisciplinaires et le renforcement des partenariats avec les acteurs académiques et industriels régionaux, notamment dans le cadre de l’I-Site ULNE.

La création d’IMT Lille Douai a résulté de la volonté d’aider les entreprises à prendre le virage du numérique, source de développement technologique. L’école est engagée à ce titre dans de nombreux projets de recherche en partenariat avec des acteurs économiques et académiques régionaux et nationaux, avec pour objectif de soutenir l’innovation. La stratégie « Lille Douai 2030 » vise à renforcer la visibilité et les performances d’IMT Lille Douai en matière de recherche. À travers la nouvelle organisation, il s’agit aussi de faire émerger une identité propre de la recherche basée sur l’expertise et les domaines d’excellence d’IMT Lille Douai, dans le cadre du plan stratégique national de l’Institut Mines Telecom auquel est intégrée l’école.

Coordonner et optimiser l’action des départements de la recherche d’IMT Lille Douai

La recherche au sein d’IMT Lille Douai sera organisée en 4 centres d’enseignements de recherche et d’innovation, coordonnés par la direction de la recherche et de l’innovation et liés aux grands domaines d’expertise de l’école : systèmes numériques dans l’industrie, systèmes de communication, énergie et environnement, matériaux et procédés. La nouvelle gouvernance verra notamment la mise en place d’un conseil scientifique interne, représentatif des CERI, qui aura pour mission de piloter la stratégie de recherche. La mutualisation et la professionnalisation des fonctions support permettront également de mieux accompagner les enseignants-chercheurs dans leurs missions de recherche et d’innovation, en apportant un appui au montage des projets, notamment sur les volets administratifs et financiers, de veille scientifique et partenariale, ou encore d’aide à la protection de la propriété intellectuelle.

Asseoir le leadership de l’école sur ses thématiques fortes

La stratégie « Lille Douai 2030 » prévoit de structurer les forces de recherche d’IMT Lille Douai autour de quelques axes forts afin d’affirmer un leadership national qui répondent au plan stratégique de l’IMT, comme par exemple le domaine du Digital Manufacturing. Toujours dans le but d’améliorer la visibilité et l’image d’IMT Lille Douai, la direction de la recherche et de l’innovation souhaite mettre en place des outils permettant aux scientifiques de viser les grants ERC d’Horizon 2020 et les appels à projets Jeunes Chercheurs de l’ANR. Dans cet objectif, des appels à projets compétitifs seront organisés en interne pour identifier les sujets de recherche et les scientifiques, potentiels lauréats aux ERC et Jeunes Chercheurs de l’ANR dans quelques années.

Développer les partenariats et étendre l’influence d’IMT Lille Douai

La stratégie « Lille Douai 2030 » se veut ambitieuse. Pour y parvenir, l’école veut renforcer sa recherche partenariale, en pérennisant ses partenariats industriels au travers de chaires industrielles et de laboratoires communs. Pour élargir son offre scientifique, IMT Lille Douai souhaite d’une part s’inscrire dans une dynamique régionale fédératrice, en cherchant à s’associer à d’autres équipes de recherche régionales (CNRS, universités, Instituts, etc.). De façon plus générale, l’objectif est de ne plus avoir d’équipe de recherche « isolée » à l’horizon 2030. D’autre part, IMT Lille Douai veut favoriser les échanges de chercheurs, à la fois avec des partenaires académiques français et étrangers, et avec des industriels, en mettant en place un programme d’accueil de chercheurs invités.



Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.