Actualités

Logo Tsiky Zanaka Logo Tsiky Zanaka

Tsiky Zanaka

27 mars 2023 Réseau
Vue 303 fois

Chaque année depuis sa création en 2005, les étudiants membres de l'association Tsiky Zanaka montent et réalisent un projet de solidarité à l'étranger. En 18 ans d'existence, de nombreuses actions ont été réalisées à Madagascar, en Namibie, au Pérou, en Équateur, ...

De haut en bas et de gauche à droite Juliette de Vallavieille (secrétaire et responsable de communication), Maëlys Lepas (vice-trésorière), Élise Mange (vice-présidente), Chloé Cruvellier (responsable subventions), Noé Flandre (responsable subventions), Margaux Cherbonneau (présidente), Émile Rocque (trésorier), Bilal Delais (responsable subventions)

Pour cette année, l'association a entrepris de réaliser deux projets, l'un à Madagascar et le second en Namibie. 

 

 

Du 30 juin au 9 aout, un groupe de 7 étudiants de première année vont se rendre à Omuangete, chez les Himbas, un peuple Namibien vivant dans le Nord-Ouest du pays. Ils effectueront une mission en 6 semaines, afin de construire une classe de niveau primaire dans le but d’accueillir les élèves.

 

Cette action de développement socio-culturel a pour but de soutenir l’éducation et l’amélioration des conditions de vie de ce peuple. En effet, les Himbas vivent de façon traditionnelle et ont un accès limité à l’école. Il y a ainsi urgence à scolariser tous ces enfants qui, faute de bâtiment et de matériel, ne peuvent plus être assurés d’aller à l’école.

 

À Madagascar et plus précisément à Antsirab à 160km de la capitale, un autre groupe de 6 étudiants aideront l'association SPV Felana à améliorer et renforcer les bassins et canaux de l'éco-village  pour faciliter l'accès à l'eau potable. 

L’objectif est de s’investir dans un projet de gestion de l’eau en lien avec l’agriculture En effet, l’éco village est situé sur le versant d’une colline, c’est pourquoi l’accès à l’eau est difficile pour les habitants Des bassins de récupération sont déjà installés afin de collecter et de contrôler le système d’irrigation Cependant, les ressources techniques et financières sont insuffisantes, puisque les bassins ne peuvent pas retenir l’eau correctement et les canaux d’irrigation ne supportent pas un débit d’eau trop élevé L’objectif est d’améliorer et de renforcer les bassins et les canaux, afin de pouvoir irriguer les 6 hectares de terrain consacrés aux activités agricoles de l‘éco village. 

Disposant actuellement d’un budget de 2000 euros pour ces projets, nos élèves ont besoin de lever au minimum 9000 euros pour rendre ceux-ci possibles, et financer les matériaux et ouvriers locaux, sans quoi ils ne pourront venir en aide aux jeunes Namibiens.




J'aime

Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire. Connectez-vous.